Découvrir le ju-jitsu

Cette section s’adresse à toute personne ayant plus de 14 ans, quel que soit son niveau. Les cours ont lieu le mercredi de 19h à 20h30 et le vendredi de 19h30 à 21h.

Ju-Jitsu Bordeaux

La section adultes de l’ASPOM regroupe des personnes aux volontés et intérêts différents. C’est pourquoi nous proposons 2 soirs par semaine, la pratique du judo, et deux autres soirs du ju-jitsu, ainsi que des initiations de self-défense.

L’objectif de ces entraînements est de s’adapter aux capacités de chacun.e, tout en préservant l’envie, en diminuant les risques d’accident sportif et surtout en mettant en avant le partage, l’entraide et la bonne humeur sur toutes les séances.

Les licencié.es pratiquent le ju-jitsu soit pour le loisir, soit pour le domaine compétitif.

Cette section s’adresse à tous les niveaux (débutants, initiés et expérimentés), en alternant avec des cours tels que la préparation physique, les techniques debout et au sol, ainsi que des entraînements au combat.

Le ju-jitsu ou « art de la souplesse »

Le ju-jitsu, en japonais « art de la souplesse » est une technique de combat élaborée par les Bushi (guerriers), au Japon, dès l’époque de Kamakura (1185-1333). Cette discipline a été conçue pour qu’un guerrier désarmé puisse se défendre face à un adversaire armé. Cet art se développa à partir des techniques anciennes du kumi-uchi.

Le ju-jitsu vise essentiellement à vaincre un adversaire par tous les moyens, en utilisant le minimum de force. De ce fait, les adeptes du ju-jitsu doivent se conformer à diverses disciplines.

L’art du ju-jitsu “guerrier” visait principalement à anéantir l’adversaire. Il utilisait donc des techniques dangereuses, et souvent mortelles. Pratiqué par les Samuraï, puis par les ninja, le ju-jitsu devint une technique employée surtout par des bandits. Cela explique la mauvaise réputation qu’il ne tarda pas à avoir (Jigoro Kano créa le judo en ne gardant que les techniques “douces”, pour le différencier du mortel ju-jitsu).

De nos jours, la plupart des forces armées et des forces de police enseignent des techniques de “close-combat” (combat rapproché), s’inspirant principalement du ju-jitsu et du karaté.

Pour la section Ju-Jitsu, prévoir :

25 commentaires sur “Découvrir le ju-jitsu”

Les commentaires sont fermés.